➜♣Documentaire♣ ↂ 2016 ↂ Le Palais des Secrets ₪ L’Elysée ₪ La Face Cachée ₪Le Trésor National ↂHDↂ



Le palais de l’Élysée est un hôtel particulier parisien, situé au no 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, dans le 8e arrondissement. Il s’agit du siège de la présidence de la République française et de la résidence officielle du président de la République depuis la IIe République.

Les médias utilisent, par métonymie, l’expression « l’Élysée », pour désigner les services de la présidence de la République française.

Construit par l’architecte Armand-Claude Mollet en 1720 pour Louis Henri de La Tour d’Auvergne, comte d’Évreux, le palais de l’Élysée a une histoire illustre : cadeau du roi Louis XV à sa favorite, la marquise de Pompadour, en 1753, puis palais princier de Joachim Murat, beau-frère de Napoléon Ier, qui, en 1805, en fit sa résidence impériale. Son neveu, Napoléon III, y habita également.

L’actuel hôte de l’Élysée est François Hollande, président de la République française depuis le 15 mai 2012.
Après la mort de Louis XIV, en 1715, dont la fin de règne rime avec une certaine austérité, le Régent du royaume, Philippe d’Orléans, délaisse Versailles au profit de Paris, entraînant avec lui la Cour, qui dès lors s’y fait construire comme les membres de la bourgeoisie divers palais et hôtels particuliers1. La même année, Louis Henri de La Tour d’Auvergne, comte d’Évreux, sollicite du Régent la capitainerie des chasses de Monceaux. Ce dernier aimant se moquer des courtisans désargentés lui rétorque : « Je vous l’accorderai lorsque je pourrai vous en porter moi-même le brevet dans un hôtel à vous »2. La moquerie affecte directement le comte qui n’a pas de demeure parisienne digne de ce nom ; Saint-Simon disait d’ailleurs de lui : « Tout ce qu’il avait en lui était tourné à l’ambition »2. Il vend alors au célèbre banquier John Law son comté de Tancarville, en Normandie, pour 732 000 livres (alors qu’il l’avait acheté dix ans auparavant à la duchesse de Nemours pour 350 000 livres) et rachète le marais des Gourdes3 deux terrains ayant appartenu à André Le Nôtre d’une trentaine d’arpents (une dizaine d’hectares)4 pour 77 000 livres2, situé entre l’actuelle rue du Faubourg-Saint-Honoré, alors simple chaussée bordée de masures au toit de chaume menant au village du Roule, et le Grand Cours (Champs-Élysées), lieu de promenade créé par Colbert dans l’axe des Tuileries1 (les lieux sont alors bien moins chers qu’à Paris même1). Il n’y a alors encore aucun hôtel particulier, ce ne sont que jardins maraîchers, bois, pépinières et une maladrerie, mais le projet de construction de la future avenue des Champs-Élysées va rapidement y amener architectes et aristocrates qui veulent quitter le centre-ville devenu trop exigu. L’ancien propriétaire du terrain, l’architecte et contrôleur des bâtiments du Roi Armand-Claude Mollet (futur architecte de Louis XV et allié des Le Nôtre à qui il rachète le terrain des Gourdes, jouant au spéculateur immobilier), prévoit dans le contrat de vente qu’il soit chargé d’y construire un hôtel destiné à la résidence du comte d’Évreux.
➜ MERCI D’AVOIR REGARDE ! ⤄N’oubliez pas de s’abonner ⤄

source

décembre 26th, 2015 by